Obtenir plus de reconnaissance pour la profession d'assistantes maternelles est l'objectif du collectif national Pour l'avenir de notre métier assistant maternel (Camam). Le 31 octobre, cinq représentantes ont été reçues au ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des Femmes. Entretien avec la porte-parole en pays d'Auray et Vannes, la Ploemeloise Natacha Le Gloahec, qui a ajouté sa voix à ce collectif depuis un an.