En 2013, la Direction Générale de la Cohésion Sociale (DGCS) lançait une évaluation de la réingénierie des diplômes en travail social menée par un cabinet d’audit. Le ministère prétendait alors vouloir mesurer les effets des réformes des différents diplômes d’état. L’ANAS avait d’ailleurs été auditionnée dans ce cadre.

Aujourd’hui, le cabinet d’audit a rendu son rapport et la Commission Professionnelle Consultative du travail social et de l’intervention sociale (CPC) travaille sur un projet de refonte des diplômes d’état en travail social du niveau I jusqu’au niveau V.